EN SUCCESSION, Capricorne

TEMPO : étiré, dilaté

ESPACE : parallélépipède

FLUX : trot

POIDS : affirmé

RELATION : direct, serrer la main

C’est une danse de cavité, entre les os. Aucune préparation particulière, capricorne est dans le présent et avance. Adapter chaque posture à sa propre respiration.

LA DANSE COMMENCE

  • Les genoux sont pliés, les coudes en appui sur les cuisses. Le buste est étiré à ‘l’horizontal, la tête est allongée dans la continuité. Les yeux regardent le sol. Les doigts sont joints et moulinent.
  • En appui sur la jambe gauche, pied face à la terre. Le genou gauche dessine un angle droit devant la hanche, son pied est comme posé sur une surface plane. Le buste est aligné avec le bassin. Les deux bras sont étirés, les abdominaux profonds se montrent au soleil. Les mains veulent un peu et sans plus, dépasser la tête qui elle est dans un petit oui, regard vers le soleil.
  • Flanc droit contre un mur, en appui sur la jambe droite. Le haut du corps est renversé pour permettre aux deux bras d’attraper la cheville droite. Le pied gauche est levé et montré au ciel. La tête est lâchée, dans l’appréciation de la posture.
  • Accroupie dans ses deux hanches, le ventre voudrait sans doute toucher les cuisses. Les bras sont en face pour garder l’équilibre. Le bras gauche soutient et poussent légèrement le bras droit en son coude. La Main droite est posée sur l’épaule gauche. Ne pas aller trop loin dans la torsion générée. Les yeux regardent curieusement l’enchevêtrement des bras.
  • Le corps est en en planche, la paume des mains repoussent le sol. Le ventre est galbé, garder la tête dans la continuité de la ligne. Le pied droit est crocheté au sol tandis que le pied gauche se réfugie dans la cheville droite et entraine sa jambe dans une flexion. N’hésitez à maintenir la posture, jusqu’à en poser le souffle.