CONTEMPLE, Gémeaux

TEMPO : moderato

ESPACE : rectangle de 180 par 200, distendu

FLUX : lymphatique

POIDS : entre une plume et un trident

RELATION : marié·e à l’air

Le/la gémeaux aujourd’hui est sous l’oeil de Neptune. Il/elle est assis·e sur une chaise, cuisse exposée sur accoudoir, pied droit au sol, bas de jambe gauche en relation à saturne. Le corps est dans un poids appuyé et constant. Frétillement des ongles en appuis sur l’air, son élément.

LA DANSE COMMENCE

Une grande respiration dans la position puis, les épaules se soulèvent pour traduire la contrariété du/de la gémeaux, les poumons se gonflent, les bras tombent soutenus par la peau des coudes. L’aisselle, jalouse de l’exposition des autres aux rayons du soleil, initie une apparition et puni les bras aguicheurs dans une envoutante montée céleste.

Poignets, coudes, épaules, hanches s’alignent alors que dans la même matinée, la tête éprouvera un léger étourdissement. Il se peut que la bouche s’ouvre mais ne vous fiez pas à l’envie de l’écume de s’extraire de la cavité buccale. Lorsque la position se fige, les intestins se réveillent, le pied droit pousse le sol et donne la place à ceux-ci d’amener le corps dans une rotation vers la droite. Le tableau globale devient alors instable et n’est pas gémeaux celui/celle qui veut, la fesse gauche ravise l’ensemble tandis que les bras s’accrochent à une branche imaginaire. Tenez la position jusqu’à éprouver un temps de repos propice à votre doux rétablissement. Nous préconisons pour le/la gémeaux, en ce jour, de porter du bleu et de ne pas hésiter à occuper l’horizontalité du lit.