UN SIGNE POUR T’ENTENDRE, les cycles à la voix

UN SIGNE POUR TOI est un fondamental de cette année, un moyen de pallier au manque d’une pratique libérée et continue de la danse. L’occasion aussi, à la manière presque d’un journal intime, de traverser la richesse de cet “art mineur”… Peut-être pas tant que ça finalement.

À mesure de l’avancée dans ce processus et pour entrevoir d’autres formes, nous proposons de traverser les danses par la voix. Organisé en cycles de douze enregistrements , il s’agit de donner à entendre le goût singulier du/de la lecteur.rice dans sa découverte avec le texte. En artisanal, il y a de la voix en quotidien, au studio, entre deux courses ou à la chambre.

Remerciements chaleureux dans un ordre aléatoire à Lisa Drian, Agnès Ratsimiala, Auriane Isner, Constance Diard, Caroline Bennequin, Félix Touzalin, Fyrial Rousselbin, Clément Lecigne, Lucas Delemar 🖤 , Laure Desplan, Alice Boivin et Baptiste Lagrave


UN SIGNE POUR TOI, le recueil

Initié par Enzo Pauchet et rejoint par l’artiste Lucas Delemar, UN SIGNE POUR TOI est un recueil de danses sous le ciel des signes astrologiques.

Il se déploie sous la forme de témoignages, à la table, entres les deux artistes. À la table d’abord parce qu’elles sont écrites, composées, imaginées assis au bureau. À la table aussi, puisqu’elles se résument en courts textes ou dessins qui permettent de les rencontrer entre des paramètres de temps, d’espace, de flux, de poids et de relations, des introductions sur fond de posture ou d’hommage. Et finalement, à la table surtout, parce que c’est de là qu’elles pourront le mieux être vues. Sur la table du petit déjeuner, la table du salon, haute ou basse, la table à langer pourquoi pas et la table à rester très longtemps, aussi longtemps qu’elle en deviendra table molle, branlante, sans un pied, table plate au sol. Et quand cette table de tout son long se sera allongée, elle en deviendra une table à danser où tu pourras et nous t’aiderons, te mettre en mouvement, te laisser embarquer et t’emparer de la poétique de cette collection en travaux.


FRAÎCHEMENT ARRIVÉE

(RE) ET (RÉ)

TEMPO : improvisé
ESPACE : troquet
FLUX : monétisé
POIDS : libre
RELATION : (ré)veillée

Après quelque jours de (ré)ouverture. S(e)'(ré)installer en terrasse et (re)porter sa plus belle tenue.

LA DANSE COMMENCE

Se (re)lever rapidement pour (ré)observer les alentours. (re)Balayer l’espace du regard jusqu’à (re)croiser d’autres yeux. (ré)Étirer les commissures des lèvres, (re)garder l(a)'(ré)ouverture au point de la gêne et (ré)esquisser grossièrement un « bonjour » en inspiration. (re)Quitter la relation et (re)fermer de moitié les paupières à la recherche d’une bouche (ré)ouverte en présentation de ses dents à tendance blanches, jaunes, noires, entartrées ou manquantes. (ré)Espérer les (re)rencontrer dans l’action de (re)mâcher salade, pain, frite ou tout autre aliment. (ré)Estimer maintenant sur l’entièreté de la terrasse, le pourcentage de celles du fond en train de (re)baigner. À ce moment et aux bas mots, je (re)dirais 75%. (re)Reprendre la station assise.

Si vous (re)êtes à plusieurs, 6 au maximum, (re)parler de tout et de rien, en (ré)insistant sur la partie « amour » et en se (re)plaignant du temps. Le mot temps est à (re)prendre tout aussi concrètement que de manière abstraite.

Si vous (re)êtes seul.e, 1 comme 6 au maximum, (re)continuer l’observation dans la certitude de se (re)laisser (re)surprendre par des formes de mentons insoupçonnées.

(ré)Étirer jusqu’à (re)tituber d’enivrement du soft à l’alcoolisé.


PREMIERS DESSINS


POUR LES FINS DE CYCLES

Traitement en cours…
Terminé ! Vous figurez dans la liste.

En cliquant sur S’ABONNER, vous acceptez de partager votre adresse e-mail avec le.la propriétaire du site et MailChimp afin de recevoir des mises à jour et d’autres e-mails du.de la propriétaire du site. Vous pouvez vous désabonner à tout moment à l’aide du lien correspondant disponible dans ces e-mails.